03 September 2007

Seven things I might not have said...

Sept choses que j'ai pu oublier de dire...

Merci, Claude (?), de m'avoir « choisi ».

Thanks Claude — I think — for tagging me.

1J'ai traversé l'océan Atlantique en avion 65 fois dans ma vie. Ce nombre représente 32 voyages aller-retour et un seul aller simple, puisque j'ai commencé en Amérique et maintenant j'habite en France. Je n'ai fait la traversée que deux fois sans mettre les pieds en France ; ces deux fois il s'agissait de voyages que m'imposait mon travail. Malgré (ou bien est-ce à cause de ?) ce grand nombre de déplacements aériens, je ne suis pas fou des voyages en avion. La plupart du temps, pour dire toute la vérité, je les trouve pénibles. Mais je n'ai pas pu m'en passer, vu que j'habitais aux USA et que j'avais constamment envie d'être en France.

I have flown across the Atlantic 65 times in my life. It’s an odd rather than even number because I started in the US and now live in France. Only two of the trans-Atlantic crossings didn’t include a stay in France, and each of those was a work trip. Despite (or maybe because of) all these flights, I am not an enthusiastic flyer. In fact, I usually hate the trip. But I've never been able to avoid airplanes, since I lived in the U.S. and always wanted to come back to France.

2Depuis le jour où j'ai quitté la maison de ma mère pour aller à l'université en 1967, je n'ai jamais vécu plus longtemps que huit ans dans le même logement — c'est-à-dire notre dernière maison en Californie avant le « grand départ » pour la France en 2003. J'ai déménagé au moins 22 fois en 40 ans. Et l'emploi que j'ai gardé le plus longtemps de toute ma vie était un poste à Apple Computer en Californie, où je suis resté six ans. En fin de compte, je dois être un grand instable.

The longest time I’ve lived in one place since I left home in 1967 to go to college was the 7½ years or so that we lived in our last house in California, before the big move to France in 2003. I have moved my household at least 22 times over the past 40 years. And the longest time I ever worked for the same employer was 6 years, at Apple Computer's Claris software subsidiary. On the face of it, you might say that I'm not a very stable person.

3Je bois du thé presque tous les jours, et je prends plutôt du thé en sachets au lieu de thé en vrac. Mais j'ai horreur de ces sachets qui sont suspendus au bout d'un fil qui sont courants en France et en Amérique. Trop souvent, ces sachets débile, qui tiennent à une seule petite agrafe, casse dans la théière et one trouve des feuilles de thé qui flottent dans sa tasse ou, pire, dans sa bouche. Depuis au moins 25 ans, j'achète du thé de provenance irlandaise ou anglaise dans des sachets sans fil et solidement fabriqués. Depuis dix ans, je prends presque exclusivement du PG Tips, que je trouve maintenant à Saint-Aignan — à ma grande joie.

I drink tea nearly every day, and I almost always use tea in bags rather than loose tea. However, I hate tea bags with strings on them like the ones you find in France and America. All too often, that silly kind of teabag, held together by a tiny staple, splits open in the teapot and you end up with tea leaves floating in your cup or, worse, in your mouth. For 25 years now I've been buying tea in stringless, well-made bags that comes from Ireland or England. And for the past ten years, I've used almost nothing but PG Tips tea, which I can now find in Saint-Aignan — thank the stars.

4Je suis très heureux d'habiter à Saint-Aignan-sur-Cher. Je suis né en Caroline du Nord, au bord de la mer, et j'y ai eu une enfance heureuse. La Caroline du Nord, c'est chez moi, pour le meilleur et pour le pire. Après mes études universitaires là-bas, je suis parti dans l'Illinois, où j'ai appris à aimer la vie au milieu des grandes prairies. Mais le pays que j'aimais le plus était la France, où j'ai fait plusieurs séjours à partir de l'âge de 20 ans. Ensuite, je suis allé travailler à Washington, une ville dont le côté international et cosmopolite m'attirait depuis longtemps, mais qui finalement m'a décu. A l'âge avancé de 37 ans je suis parti pour la Californie, mais je n'ai jamais vraiment aimé le mode de vie là-bas. J'y ai fait de très bons amis, mais à San Francisco le climat était étrange, avec des nuits toujours trop fraîches, ainsi que la plupart des journées, et une absence totale de phénomènes météorologiques intéressants — pas d'ouragans, pas de tempêtes de neige, même pas ou très peu d'orages avec des éclairs et des coups de tonnerre. Bref, c'était monotone. Sauf les tremblements de terre, qui me faisaient peur et que je détestais pour leur côté imprévisible.

I’m really happy in Saint-Aignan-sur-Cher. I was born in North Carolina and had a good childhood in a small coastal town. North Carolina is home, for better or worse. After college there, I moved up to Illinois and ended up learning to love living on the prairie. But my real love was France, where I spent several years starting when I was 20. Then I moved to Washington DC, where I had long thought I wanted to be, but I didn’t really like it there. Finally at the ripe age of 37 I moved to California, and I have to say I never developed any special attachment to the place. I made many very good friends there, but I didn’t like the weather in the San Francisco area — the nights were always cold, and most of the days were too, and there were never any big weather events like snowstorms, hurricanes, or even many storms with thunder and lightning. It was monotonous. Except, of course, for the earthquakes, and I hated those — they scared me because they came without warning.

5Je n'ai jamais de ma vie connu ou même croisé quelqu'un qui portait le même nom de famille que moi, Broadhurst. A l'exception, bien évidemment, de quelques proches parents. Je sais qu'il y a bon nombre de gens qui s'appellent Broadhurst dans le monde — en Floride, dans le Massachusetts, au Canada, en Australie, en Angleterre, et même en Caroline du Nord — mais je n'en connais pas un. Souvent quand je me trouve dans une ville nord-américaine quelconque je regarde dans l'annuaire pour voir s'il y a des Broadhurst, et parfois il y en a un ou deux. Je ne les appelle pas. Une des soeurs de mon père, qui a maintenant plus de 80 ans, m'a dit récemment que la famille Broadhurst de mon grand-père, qui était installée dans la petite ville de Kinston, en Caroline du Nord, était désespérément pauvre. Et puis à la même époque le père d'une amie à Raleigh m'a dit qu'il connaissait à Kinston un pont que les gens de là-bas appelaient le pont Broadhurst. Je m'y suis rendu un jour à une heure du matin et je l'ai traversé. Ça n'avait rien d'extraordinaire.

I’ve never in my life met another person with the last name Broadhurst, with the exception of course of close relatives. I know there are plenty of Broadhursts out there — in Florida, Massachusetts, Canada, Australia, England, and even North Carolina — but I’ve never met a single one. Often when I’m in different North Americans cities I look in the phone book to see if there are any Broadhursts listed, and sometimes there are one or two. I don’t call them. One of my father’s sisters, who is now in her mid-80s, recently told me that my grandfather's family of Broadhursts, who lived in Kinston, NC, were desperately poor. And then a few days later the father of a friend of mine told me that there was a bridge in Kinston that was known locally as the Broadhurst bridge. I went there and drove across it at 1:00 a.m. one night. It was nothing special.

6Je ne suis pas quelqu'un qui adore aller au restaurant.

I don't really like to eat in restaurants.

7J'ai la logorrhée.

I'm hopelessly long-winded.
_______________________________

Certains d'entre vous savent des choses sur moi que j'ai choisi de ne pas dire, et je vous serai reconnaissant de garder le silence !

Some of you know other things about me that I've decided not to reveal here, and I'll thank you to keep them to yourself!

1 comment:

Claude said...

Thanks for complying with the tagging!
I am surprised that you don't enjoy eating out! I love it. I loved the humourous longwindedness (?) of the last two replies.
Merci de t'être acquitté du pensum que représentent parfois les chaînes.
J'ai été surprise que tu n'aimes pas manger au restaurant.
Et j'ai apprécié la logorrhée de tes deux dernières réponses ;)